Ça c'est passé le dimanche 5 juillet 2015

9H00-10H00

Peu de temps après leur arrivée, les participants ont pu s’adonner à un temps de réveil corporel pour bien débuter ces deux journées. Les pieds dans l’herbe et entourés par les arbres de la forêt, ils ont pris le temps de respirer en conscience et d’offrir à leur corps ce moment de ressourcement…

Éveil corporel Éveil corporel Éveil corporel Éveil corporel

10H00

A 10HOO, tous étaient prêts pour vivre les premières balades du matin, découvrir la beauté de la nature, les liens unissant le vivant et l’interdépendance de toutes les formes de vie.

Au programme : les végétaux et la gemmothérapie avec Christian, les arbres et leurs secrets avec Philippe, le jardin : haut lieu de vie avec Virginie, les mammifères de nos forêts avec Jean-Charles , le monde fabuleux des insectes avec Hervé et le Millepertuis avec Joseph.

Atelier du matin Atelier du matin Atelier du matin Atelier du matin

Après ces balades matinales, c’est à l’ombre des barnums installés dans la prairie qu’ont débuté les temps de conférence.

Conférences du matin

Samedi, Madame Florian, présidente de l’IRABE a sensibilisé les festivaliers aux liens étroits existants entre la santé des sols, celle des plantes et celle des hommes. La nécessité de repenser les modes conventionnels de culture s’est alors imposée et dans l’atmosphère planait déjà l’esquisse de paradigmes nouveaux en matière d’agriculture et d’alimentation…

Puis dimanche, c’est Charles Rafaël Payeur venu du Canada qui a proposé une conférence passionnante et lumineuse intitulée « Le Jardin, un lieu d’épanouissement et de transcendance ». C’est à nouveau avec brio et profondeur qu’il a mené cette réflexion sur le jardin, répondant à des questions fondamentales et apportant un nouvel éclairage sur notre vocation d’être humain, notre rapport à l’ensemble du vivant et notre juste place au sein de la planète.

Conférence de Charles Raphaël Payeur Conférence de Charles Raphaël Payeur Conférence de Charles Raphaël Payeur

Les parents ont pu pleinement profité de ces temps forts pendant que leurs enfants s’adonnaient à diverses activités sous le regard attentif des encadrants. Un grand merci à Claire et François pour leur disponibilité, leur patience et leur bienveillance envers les plus jeunes.

Les enfants en pleine activité... Les enfants en pleine activité... Les enfants en pleine activité... Les enfants en pleine activité... Les enfants en pleine activité... Les enfants en pleine activité... Les enfants en pleine activité...

Pendant ces temps de conférences, l’équipe de cuisine était en pleine effervescence pour pouvoir proposer aux festivaliers une belle rencontre avec l’alimentation vivante. Objectif de cette dernière, répondre aux quatre exigences suivantes : beauté et plaisir des yeux, saveurs et plaisir des papilles, respect et bonheur du corps, respect de l’environnement…

Et pari réussi pour cette formidable équipe de cuisine qui relève un sacré défi ! Presque 500 repas ont été servis dans le week-end et les festivaliers ont découvert avec surprise les assiettes colorées et savoureuses préparées principalement à partir de légumes et fruits locaux issus de l’agriculture biologique.

Préparation en cuisine:

Préparation en cuisine Préparation en cuisine Préparation en cuisine Préparation en cuisine Préparation en cuisine Préparation en cuisine

De belles assiettes appétissantes:

De belles assiettes appétissantes De belles assiettes appétissantes De belles assiettes appétissantes De belles assiettes appétissantes De belles assiettes appétissantes De belles assiettes appétissantes De belles assiettes appétissantes De belles assiettes appétissantes De belles assiettes appétissantes

Service et repas:

Service et repas Service et repas Service et repas Service et repas Service et repas Service et repas Service et repas

Côté boisson, Cyril Sevin était à nouveau présent pour faire déguster ses vins bios et son pétillant de sureau. Avant de repartir pour les ateliers de l’après-midi, les festivaliers ont également pu découvrir et déguster des boissons fraîches, digestives et dynamisantes : grogs aromatiques au gingembre frais, au fenouil, infusions de feuille de menthe et de citronnelle.

Virginie et Simon (Astérale) ont expliqué les multiples avantages de ces boissons qui peuvent avantageusement remplacer les excitants traditionnels que sont le café et le thé.

Les boissons... Les boissons... Les boissons... Les boissons...

Les repas se sont terminés en musique avec Hélène Decarpignies et sa harpe, André Nobile, jeune prodige de la guitare et René Soulé Péré. Sonia Jolivet a également profité de la pause pour faire partager sa passion des plantes tinctoriales et dévoiler quelques secrets de fabrication des teintures végétales. Les personnes intéressées ont également pu acheter des plants d’Indigotier, de Garance, de Pastel ou Genêt des teinturiers…

La pause du midi avec les plantes tinctoriales et René Soulé Péré La pause du midi avec les plantes tinctoriales et René Soulé Péré La pause du midi avec les plantes tinctoriales et René Soulé Péré La pause du midi avec les plantes tinctoriales et René Soulé Péré La pause du midi avec les plantes tinctoriales et René Soulé Péré La pause du midi avec les plantes tinctoriales et René Soulé Péré

Puis vaisselle pour tous et déchets au compost. Réduire au maximum le bilan écologique du festival est resté une préoccupation importante pour les organisateurs. Pour ces raisons, des toilettes sèches réalisées en bottes de paille avaient également été installées dans la prairie.

Tout est mis en œuvre pour avoir unn impact minimal Tout est mis en œuvre pour avoir unn impact minimal Tout est mis en œuvre pour avoir unn impact minimal

15H00

Le nouveau jardin de l’Ecocentre était à nouveau à l’honneur avec Charles Rafaël Payeur qui a proposé samedi et dimanche un atelier de botanique sacrée. C’est pieds nus et avec beaucoup de respect que les nombreux participants sont entrés dans le jardin pour une rencontre particulière avec les plantes. Pour beaucoup, la marche de la beauté proposée était une première...

Pour d’autres, direction le jardin de Philippe pour un atelier jardinage ou pour découvrir la fabuleuse Angélique archangélique avec Christian Escriva. A l’ombre du sous-bois, ce fut aussi l’occasion de mieux découvrir l’alimentation vivante avec Virginie, les abeilles avec Françoise ou le chant avec Annie.

Sous le chapiteau, place aux huiles essentielles avec Simon Lemesle, à la calligraphie avec Salih et à la peinture avec Françoise. Tous étaient bien occupés y compris les plus jeunes qui découvraient la poterie sans cuisson avec Brigitte Meunier.

Les ateliers de l'après-midi ... Les ateliers de l'après-midi ... Les ateliers de l'après-midi ... Les ateliers de l'après-midi ... Les ateliers de l'après-midi ... Les ateliers de l'après-midi ... Les ateliers de l'après-midi ... Les ateliers de l'après-midi ... Les ateliers de l'après-midi ... Les ateliers de l'après-midi ... Les ateliers de l'après-midi ... Les ateliers de l'après-midi ... Les ateliers de l'après-midi ... Les ateliers de l'après-midi ... Les ateliers de l'après-midi ... Les ateliers de l'après-midi ... Les ateliers de l'après-midi ... Les ateliers de l'après-midi ... Les ateliers de l'après-midi ... Les ateliers de l'après-midi ... Les ateliers de l'après-midi ... Les ateliers de l'après-midi ... Les ateliers de l'après-midi ...

Pour les plus gourmands, un petit arrêt au stand des biscuits « Nathisserie » s’est imposé avant d’enchaîner avec la suite du programme…

Les délicieux biscuits de Nathalie. Les délicieux biscuits de Nathalie. Les délicieux biscuits de Nathalie. Les délicieux biscuits de Nathalie.

17H00 : A nouveau place aux conférences…

Samedi, Christian Escriva a partagé sa passion pour les plantes avec le public et lui a fait découvrir la spécificité de la méthode sensible qu’il utilise. Grâce à cette dernière, il lui est en effet possible d’accéder à une véritable rencontre avec la plante permettant de mieux la comprendre et d’en saisir l’unité. Tout comme lors des conférences de Dominique Florian et Charles Rafaël Payeur, c’est un regard novateur renouvelant les anciens paradigmes qui a été proposé.

Dimanche, c’est Jean-Marie Pelt, déjà présent en 2013, qui a clôturé en beauté le cycle des conférences. Il a tout d’abord invité le public à une promenade émouvante dans le jardin de son enfance. C’est là, au contact de son grand-père qu’est né son amour pour les plantes et le vivant et c’est dans le terreau de ce jardin que s’est enraciné sa vocation de scientifique émerveillé. Puis l’agriculture biologique et ses avantages ont été au centre de la seconde partie de son intervention. Durant près de deux heures, il nous a offert une magnifique conférence, engagée et touchante, pleine d’humanité, de sagesse et d’amour…

La librairie Gibier de Pithiviers était présente et les intéressés ont pu repartir avec des ouvrages dédicacés.

Les conférences de l'après-midi. Les conférences de l'après-midi. Les conférences de l'après-midi. Les conférences de l'après-midi. Les conférences de l'après-midi. Les conférences de l'après-midi. Les conférences de l'après-midi.

Petite pause détente avant le repas du soir. Chacun a pu en profiter pour découvrir les stands, faire quelques achats, bavarder avec les intervenants ou flâner dans le jardin…

Achats aux stands et flâneries Achats aux stands et flâneries Achats aux stands et flâneries Achats aux stands et flâneries Achats aux stands et flâneries Achats aux stands et flâneries Achats aux stands et flâneries Achats aux stands et flâneries Achats aux stands et flâneries Achats aux stands et flâneries Achats aux stands et flâneries Achats aux stands et flâneries

Côté art, toutes et tous ont pu découvrir les poteries sans cuisson de Brigitte meunier, les sculptures de Sophie Templier et les icônes de Françoise Coustaury.

Sculptures, poteries et icônes Sculptures, poteries et icônes Sculptures, poteries et icônes Sculptures, poteries et icônes Sculptures, poteries et icônes Sculptures, poteries et icônes

20H30

C’est dans la détente et la bonne humeur que les dîners bien sûr végétariens ont été pris dans la prairie.

Les dîners dans la prairie Les dîners dans la prairie Les dîners dans la prairie Les dîners dans la prairie Les dîners dans la prairie Les dîners dans la prairie

21H30 : Place à la musique pour terminer les journées.

Samedi, au crépuscule, Annie Paris et Jean-Marc Gouraud ont offert un très beau concert tout en sensibilité. Dans le jardin, chants d’amour sépharades et romances espagnoles se sont succédé au rythme de la guitare, des percussions et de la cithare. Les âmes ont été touchées et nourries par la beauté de ces chants d’amour humain et mystique…

Concert Annie Paris et Jean-Marc Gouraud Concert Annie Paris et Jean-Marc Gouraud Concert Annie Paris et Jean-Marc Gouraud Concert Annie Paris et Jean-Marc Gouraud Concert Annie Paris et Jean-Marc Gouraud

Et pour clôturer le festival sur une note joyeuse et conviviale, le groupe « La Godille » a fait danser les festivaliers au son de la cornemuse, du banjo, de la vielle à roue, du violon…

Concert du dimanche soir avec «La Godille» Concert du dimanche soir avec «La Godille» Concert du dimanche soir avec «La Godille» Concert du dimanche soir avec «La Godille»

Du fond du cœur, un grand merci à tous les acteurs de ce festival : conférenciers, animateurs d’ateliers et de l’éveil corporel, équipe de cuisine, exposants, artistes, et bien sûr participants.
Merci au jardin, à la clairière, à la forêt, à la maison forestière de nous avoir accueillis.
Merci à tous les acteurs invisibles mais également bien présents.
Merci également à la pluie qui dans cette période d’intense canicule est venue honorer ce festival et apporter un peu de fraîcheur.

Pour l’Ecocentre, ces deux jours ont été un grand moment de bonheur et une petite fenêtre ouverte sur d’autres possibles…
Sur cette terre où les guerres font rages, où l’argent, l’égoïsme et la division règnent en maîtres, il est si bon de pouvoir encore rêver d’un monde différent, plus harmonieux et faisant place belle à l’amour, la paix, la joie et l’harmonie…

C’est à cet idéal que nous avons essayé de donner vie modestement mais concrètement pendant quelques heures… en espérant qu’un jour ce ne sera plus simplement pour quelques heures…

Alors, continuons à vivre nos rêves et rendez-vous en 2017 pour la troisième édition !

Virginie Boiron

Soyons le changement que nous voulons pour le monde

Ghandi