Infos

Les formations «botanique vivante» avec Joseph Menès initialement prévu les 15 octobre et 17 décembre 2016 sont reportées à une date ultérieure.

Programme début 2017

Ça c'est passé le mardi 27 septembre 2016

Programme de l'Écocentre

Nous vous invitons à venir découvrir notre programme de début de saison.

En 2017 : l’Ecocentre toujours plus proche de chez vous !

Ça c'est passé le mardi 27 septembre 2016

Durant une formation...

Afin de rendre nos formations plus accessibles à tous et plus compatibles avec les exigences de vos emplois du temps, l’Ecocentre délocalise ses formations et vous propose également des formules plus souples et courtes.

Les formules plus souples et courtes.

Ateliers de 2 ou 3 heures. Ils pourront avoir lieu :

  • En semaine avec des groupes de 6 personnes minimum et 12 maximum.
  • Sur des plages horaires que nous pourrons définir ensemble en fonction de vos disponibilités et des nôtres.
  • Dans tout lieu susceptible de nous accueillir (nous avons déjà un lieu à Orléans centre et un autre à Saran).

Ces ateliers vous seront proposés dans les domaines suivants :

  • La santé au naturel avec l’usage des plantes sous leurs diverses formes (huiles essentielles, hydrolats, infusion…)
  • L’alimentation santé avec la découverte de l’alimentation vivante, les graines germées, le pain sans gluten, le pain essénien, la lactofermentation, les aliments déshydratés, les boissons santé…
  • La fabrication de cosmétiques naturels
  • L’habitat sain et la géobiologie
  • Le jardinage en agroécologie et permaculture

Pour chaque domaine, nous pourrons vous proposer divers choix de thèmes en fonction de ce que vous souhaitez découvrir.

Les formules délocalisées

Les formules traditionnelles à la journée pourront également être délocalisées sur demande pour des groupes de 12 personnes minimum et 20 personnes maximum. Les locaux nous accueillant devront être adaptés à ce type de formation.

Pour tout renseignement et demande, contactez nous.

Reconnexion à la nature

Ça c'est passé le dimanche 1 mai 2016

Adhérant pleinement au point de vue du philosophe d'Edgar Morin pour qui :

Le temps n'est plus à se lamenter sur les catastrophes écologiques ni à imaginer qu'à lui seul l'essor des technologies pourrait y porter remède. Le sursaut salvateur ne peut venir que d'un immense bouleversement de nos rapports aux hommes, aux autres vivants et à la nature.

L'association Ecocentre de la forêt d'Orléans vous propose de vivre une journée exceptionnelle dimanche 1er mai 2016.

Découverte de la nature

Tout au long de cette dernière, nous serons amenés à redécouvrir la nature avec un regard nouveau et à vivre différentes expériences sensorielles nous amenant à transformer nos vieilles habitudes pour établir une relation au vivant plus juste, harmonieuse et source de joie. Nous nous inspirerons pour cela de l'enseignement lumineux laissé par Saint François d'Assise il y a déjà plus de 800 ans. Annie Paris et Hélène Decarpignies ,toutes deux professionnelles du chant et de la musique nous accompagneront tout au long de cette belle journée.

Accompagnement musical

C'est donc portés par la beauté de la forêt en pleine renaissance, la puissance du chant et les propositions de Saint François que nous aurons l'opportunité de commencer à vivre le " bouleversement " dont parle si bien Edgar Morin.

Afin de pleinement adhérer à l'état d'esprit de cette journée qui sera donc sous le signe du bouleversement des habitudes, de la générosité et du don, nous proposons une participation libre et non un montant imposé (40 euros initialement). Chacun donnera ce qu'il souhaitera.

Pour vous inscrire et pour tout renseignement supplémentaire, n'hésitez pas à nous contacter.

Au plaisir de vous retrouver dimanche 1er mai.

La journée de découverte de l’alimentation vivante a séduit les participants !

Ça c'est passé le dimanche 20 mars 2016

Préparation du déjeuner par les participants : éveil des sens...

En ce premier dimanche du printemps, 16 participants s‘étaient donnés rendez-vous à la maison forestière pour découvrir l’alimentation vivante et des moyens simples et progressifs pour l’introduire dans ses habitudes alimentaires.

Tout a commencé par la découverte des origines historiques de ce type d’alimentation ainsi que par une définition précise de ce qu’elle est.

Prenant ses racines il y a plus de 2000 ans dans des communautés vivant au bord de la Mer Morte, l’alimentation vivante a été redécouverte et remise au goût du jour au cours du 20ème siècle. Elle repose sur l’utilisation de produits cultivés sainement (sans pesticides ni engrais chimiques), non dévitalisés par des raffinements, non dénaturés par l’ajout d’additifs alimentaires (colorants, conservateurs, agents de texture….), consommés frais et non soumis à une température supérieure à 45°.

Déshydrateur : les aliments ainsi traités conservent toutes leurs propriétés nutritives

Elle fait donc la part belle aux légumes et fruits frais et de saison, aux fruits dits oléagineux (noisettes, noix, amandes…), aux graines germées (de céréales, légumineuses, légumes…), aux produits lacto-fermentés, aux aromates, aux épices…

Amandes et noisettes trempées, fruits, légumes...

Très colorée et parfumée, jouant sur des textures extrêmement variées, cette cuisine réjouit les sens tout en prenant soin de notre corps et en étant respectueuse de la planète.

Huiles, graines, levure...

Elle est très riche en vitamines, minéraux, oligoéléments et enzymes, substances qui font tant défaut à l’alimentation d’aujourd’hui !

Épices et mandolines

En effet, si l’alimentation moderne est abondante, elle n’en reste pas moins carencée en substances essentielles au bon fonctionnement du corps humain et polluée par l’ajout d’additifs divers et variés. Elle est une réponse honteusement simple à la plupart des pathologies dites de civilisation qui touche beaucoup d’entre nous.

La classification biogénique des aliments

Après avoir découvert les spécificités de l’alimentation vivante, les participants ont noué leurs tabliers de cuisine et sont passés à la pratique.

Préparation du dessert

Eminceurs et planches à découper en main, ils ont confectionné un repas vitaminé, entièrement vivant et haut en couleurs et saveurs !

Sauce bolognaise crue au blender

Pour beaucoup, l’utilisation d’outils comme le blender, l’extracteur de jus, le déshydrateur ou le spiraleur fut une première !

Fabrication de spaghetti de courgette au spiraleur

Les diverses préparations terminées, de belles assiettes ont été dressées et c’est comme toujours dans la bonne humeur que ces plats novateurs ont été dégustés.

Au menu : jus frais de légumes de saison et chips déshydratées de chou kale, navet boule d’or et panais pour l’apéritif.

Les assiettes préparées sont belles et appétissantes

Puis salade de chou blanc pommé à l’ananas et aux jeunes pousses de fenouil, tapenade d’olives kalamata sur crackers au curry et craquelins à la tomate, salade verte aux graines germées, spaghettis de courgette, pain essénien à l’orge, smoothie de mâche à la coriandre …

Le dessert terminé

En dessert, nougat de dattes aux zestes de mandarine et ruckies à la noisette et aux pépites de chocolat ont également permis la découverte de la pâtisserie vivante. Le tout accompagné d’un grog aromatique à l’huile essentielle de gingembre frais.

Cette journée fut riche en prises de conscience, découvertes et surprises ! Et c’est apparemment avec enthousiasme que les participants ont quitté la maison forestière… Charge à eux maintenant de mettre en place l’alimentation vivante dans leur quotidien ! Nous leur souhaitons beaucoup de réussite dans cette belle et saine expérience.

Graines germées : des aliments biogéniques

D’autres formations sur l’alimentation vivante seront proposées dans les mois à venir. N’hésitez pas à nous contacter si vous êtes intéressés par une journée de découverte de l’alimentation vivante.

Reprise des activités à l’Ecocentre : la première journée consacrée aux huiles essentielles a affiché complet !

Ça c'est passé le dimanche 28 février 2016

Une salle bien remplie.

Plus de 30 participants se sont retrouvés dimanche 28 février dernier lors de la reprise des activités de l’Ecocentre. Au programme, la constitution d’une trousse familiale d’urgence. Le thème semble avoir suscité beaucoup d’intérêt et la salle était bien remplie !

Les sens ont immédiatement été sollicités puisque la journée a débuté avec un jeu de reconnaissance d’une trentaine de plantes fraîchement cueillies. Objectif : observer la plante, la sentir, la nommer et deviner si elle produit des essences aromatiques.

Séance de reconnaissance des plantes

Ce petit jeu a permis d’introduire quelques notions fondamentales de botanique et de découvrir la capacité qu’ont certaines plantes à fabriquer des essences aromatiques. Diaporama à l’appui, tous sont ensuite partis à la découverte de producteurs d’huiles essentielles afin de se familiariser avec la distillation et les alambics.

Séance de reconnaissance des plantes

C’est avec stupéfaction que certains ont découvert la concentration des huiles essentielles et la quantité de plante nécessaire à la fabrication d’une seule goutte ! Ils ont dès lors mieux saisi la spécificité de cette thérapeutique et sa puissance !

Puis place à la première olfaction de la matinée avec le Saro. Chacun s’est mis à l’écoute de son corps, de ses pensées de ses émotions pour tenter de découvrir l’identité de cette huile essentielle d’exception. La restitution des ressentis des participants a permis de mettre en lumière les principales propriétés du Saro.

Des données biochimiques sont venues valider et compléter ces informations. Les différents modes d’utilisation du Saro (Cinnamosma fragrans) ont ensuite été abordés et démontrés.

Ainsi, dix huiles essentielles soigneusement sélectionnées ont été découvertes tout au long de la journée afin de pouvoir constituer une trousse familiale complète pouvant répondre à la plupart des maux rencontrés au quotidien.

Huiles essentielles, plantes, agrumes, diffuseur, inhalateur...

Les 10 huiles essentielles découvertes, les modes d’utilisation démontrés, les dangers potentiels explicités, les notions de synergies abordées, les 32 participants, ravis de leur journée, ont pu repartir avec des huiles essentielles de grande qualité ainsi que des petits flacons de 2,5 ml pour pouvoir constituer leur première trousse familiale d’aromathérapie.

Bonne utilisation à eux !

Voir nos autres actualités